Balade en Corse, itinéraire de 2 semaines dans le Sud de l’île

1615

Voilà six mois que nous sommes rentrées de notre Tour du Monde et déjà nos jambes fourmillent d’impatience d’un prochain départ. Alors un beau lundi du mois de septembre, nous embarquons à bord du Corsica Ferries pour une nouvelle aventure. Nous disposons de près de 2 semaines pour découvrir certains des trésors qu’offre la Corse.

C’est à travers un extrait de journal que je vous propose de découvrir ce que nous y avons fait.

Jour 1, arrivée en Corse

Le premier jour est toujours un peu particulier, c’est l’excitation du départ même lorsque nous ne partons pas très loin. Honnêtement je ressens cette excitation de la même manière quand je boucle mon sac à dos pour aller passer une nuit en montagne! En plus là on prend le bateau, c’est bien moins rapide que l’avion et ça nous laisse tout le temps d’entrer dans le voyage en douceur…

bienvenue en corse

 

Jour 2

Petit déjeuner à la terrasse d’un café d’Ajaccio puis nous partons à la découverte de la ville à travers les rues commerçantes, le marché qui nous promet une gastronomie riche de produits du terroir. Miel, lonzo et coppa, miche de pain, confiture de figue et crème de marron nous attendent au tournant!

marche a ajaccio

 

Peu à peu nous nous éloignons de la vie citadine pour nous rapprocher de la mer. Le phare d’Ajaccio veille. L’après midi nous allons à la plage parce que c’est bien beau de la regarder la Méditerranée mais moi j’ai envie d’y plonger! Une belle langue de sable nous accueille, entourée de gros rochers, et au milieu coule une mer turquoise qui n’a rien a envié aux Caraïbes! Notre amie Foxy nous rejoint, trois sourires se reflètent dans la transparence de l’eau, le soleil termine sa ronde au loin.

plage d'ajaccio

 

Jour 3

Nous logeons dans un petit village charmant, dans la maison de famille que Foxy a mise à notre disposition. Au coin de la rue, une petite épicerie tenue par Josée. Un champs d’oliviers s’étend en contrebas de la maison, au milieu l’église avec son clocher d’or. Le temps est couvert ce matin, les couleurs se mêlent au rythme des nuages qui déferlent. Je bois mon café, il est tôt, j’inspire tant de beauté offerte et quelque chose me dit que ce n’est que le début.

montagne corse
La Corse, c’est aussi la montagne, je piaffe d’impatience de m’élancer sur les chemins escarpés des Aiguilles de Bavella. Nous nous arrêtons à Zonza pour acheter de quoi grignoter et prendre des renseignements. La Corse c’est vraiment un lieu idéal pour la rando, il y a des chemins, des sentiers partout… et le plus célèbre est sans doute le GR20 dont la réputation n’est plus à faire! Mais faire le GR20, ça se prépare, ça ne sera donc pas pour cette fois ci, je vous l’avais bien dit il faudra revenir!

aiguilles de bavella
Sur le retour, nous déjeunons à Quenza, au bar de l’église d’une délicieuse quiche maison. Nous mangeons quelques mûres dérobées dans un champs à Aullene avant de regagner la civilisation où nous avons rendez vous avec nos amies à la paillote d’argent pour un coucher de soleil magistral et un bon verre de vin corse évidemment!

coucher de soleil en corse

 

Jour 5

Allez cette fois on y va dans la montagne! on part pour quelques jours, direction le Niolo! Nous partons de très bonne heure pour profiter au mieux de la journée. Traversée de la forêt de Vizzavona, nous passons à travers Corte mais l’humeur est à la nature aussi nous décidons de poursuivre notre route. Route D84 vers Calacuccia, traversée des « Scala di Santa Regina », roches rouges, très effilées sur des kilomètres… Magnifique!

rando en corse
La matinée se termine lorsque nous commençons notre ascension à pied vers le lac de Nino, une rando de quatre heures environ qui débute par la traversée d’une magnifique forêts de pins et de boulots. C’est d’ailleurs ici que j’ai vu les plus beaux cairns… au bout d’une heure juste en sortant de la forêt on arrive à un refuge (ouvert), c’est là que nous choisissons de grignoter avant d’entamer une heure trente de montée plus ardue. Là haut la vue est vraiment belle.

gr20 lac de nino
Après la montagne, nous avons juste le temps de rejoindre Porto pour profiter du coucher de soleil. Nous plantons la tente . Le timing est parfait. Porto est charmante, ouverte sur la mer. Un minuscule port, un petit bout de plage et une rivière « le porto » qui descend des gorges de Spelunca jusqu’ici pour se jeter dans la mer.

 

Jour 6

7h30, face à la mer, derrière nous le soleil descend tranquillement sur les roches rouges, bientôt il sera là. Nous partons tôt pour visiter les fameuses Calanques, nous marchons un peu sur les sentiers tracés qui nous amènent vers un ensemble de Rochers dont certains portent des noms : « Tête de Chien », « Château fort », la vue est superbe sur la baie de Porto!

village de coti
Nous visitons Piana, la plage d’Arone et nous tombons sous le charme de Cargèse et de son église grecque.

Jour 7

Nous reprenons la route pour Cala d’Orzu où nous allons retrouver nos amies pour une belle journée en plein air! la plage est sublime, intimiste, on y accède par un long chemin de sable…
La journée est douce et s’égrène lentement au gré de nos discussions. Encore un endroit caché…

sunset coti
Sur le chemin du retour nous passons par Coti, un petit village accroché à la colline, parfait pour l’apéro.

Jour 8

Bonifacio! belle et sauvage! nous adorons gravir et nous perdre dans ses petites rues pendant qu’il n’y a encore personne. Une terrasse de café, nous y restons plus d’une heure à regarder la vie de la ville autour de nous.

falaises de bonifacio
Puis nous longeons la côte pour contempler la beauté de ses falaises blanches. Bonifacio est aussi très prisée, trop pour nous à vrai dire et en fin de matinée nous prenons la poudre d’escampette et rentrons au calme.

Jour 9 et 10

Au village nous prenons notre temps, le temps de respirer la vie ici et d’imaginer le cour des saisons. Nous retournons à la plage d’argent aussi juste parce que j’adore son nom… et juste à côté d’elle la plage de Rupione, déserte, où nous prenons notre dernier bain.

plage d'argent porticcio

Cette balade en Corse fut tout à la fois une belle aventure en plein air et un parcours intérieur, personnel, intimiste. 

coucher de soleil a capo

Un grand merci à Foxy, Laura, Livia, Céline, Cycla, Patrick et Brigitte, Tonton François, Tonton Philippe et toutes les belles personnes qui ont fait de ce voyage un moment inoubliable!

Et vous, la Corse, ça vous tente???

Tu as aimé cet article? N'hésite pas à le partager!!!
PARTAGER
Rêves et Sac à Dos est un Blog voyage autour du monde créé par Audrey et Karine. Vous y retrouverez des conseils pour préparer vos voyages et votre tour du monde, des récits, photos et vidéos. Suivez le fil rouge de leur Tour du Monde : "Quel est ton rêve?" à travers les interviews des enfants qu'elles rencontrent sur les 5 continents Rejoignez-nous sur notre profil Google+

Commentaires

commentaires

6 Commentaires

  1. La Corse, c’est le rêve de mon chéri. Je m’y suis intéressée pour lui au départ, et en fait plus j’en ai découvert, plus c’est aussi devenu l’un de mes rêves. Cette île a l’air tellement magnifique, somptueuse, à part ! Nous irons un de ces jours, c’est sûr !

    • Salut Cindy! On vous souhaite sincèrement d’y aller un jour, c’est, comme tu le dis, juste magnifique!!!! Une ambiance hors du temps, un charme qui nous a complètement envouté…

LAISSER UN COMMENTAIRE