Voyage en Chine : Un petit tour dans le Yunnan

2569

 

Nous continuons notre voyage en Chine avec un petit tour dans le Yunnan. Après l’épique volontariat à Yangshuo, c’est vers le Sud Ouest que nous nous dirigeons. Alors qu’en est-il de ces campagnes aux noms parfois si mystérieux ? Ce que nous avons vu, ce que nous en avons pensé et quelques conseils pour mieux vous préparer à un voyage en chine, on vous dit tout!

 

 

Shangri La, un mythe devenu réalité… touristique

 

tibétaine à Shangri La
Jeune maman de la communauté tibétaine de Shangri La.

Le comté de Zhongdian fut rebaptisé Shangri La en 2001 par les chinois pour y attirer les touristes. Shangri La, est le nom d’une société « parfaite » dans une vallée aux confins du Tibet décrite dans le roman de James Hilton. Et ça a marché!!! Shangri La est devenue très populaire. Cette ancienne ville forestière s’est rapidement transformée en visite incontournable du nord du Yunnan et même de tout voyage en Chine! Perchée à 3200 m d’altitude, entourée de paysages de steppe, Shangri La abrite une communauté tibétaine importante qui lui confère une atmosphère de bout du monde.

Après les rivières de Yangshuo sous la pluie et la brume, nous avions envie de montagne, de steppe, de froid et de drapeaux de prières flottant au vent! Nous avions envie d’un peu de Tibet, de thé au beurre. Douze heures de bus depuis Kumming et nous y voilà. J’avoue que nous fûmes un peu déçues en arrivant parce que comme souvent il y a la vieille ville mais aussi la moderne. Pour ma part je trouve qu’elles ne vont pas du tout ensemble mais c’est une autre histoire…

Et puisque c’est l’attente qu’on a des choses qui nous déçoit, il suffit de ne plus attendre!!!

Shangri La, au petit matin sous la neige! Enfin ne nous emballons pas quand même ce ne sont que quelques flocons mais la sensation est merveilleuse. Nous avions tellement envie d’enfiler nos doudounes! Un bon café au pied du poêle, ça sent bon le feu de bois, c’est une belle journée.

les rues de Shangri La
Les rues de Shangri La

C’est la basse saison, les rues sont presque désertes à cette heure matinale, il n’y a que les habitants qui voguent à leurs occupations quotidiennes. Beaucoup reconstruisent, un incendie dévastateur a brûlé une grande partie de ce quartier de la ville, Dukesong, plus de 340 maisons ont été ainsi rayées de la carte. Pour un temps parce qu’aujourd’hui c’est un immense chantier de construction. Les maisons de style tibétain sont rebâties à l’identique, magnifiquement sculptées dans le bois.

Une balade paisible dans cette ambiance hors du temps. Un moulin à prières géant, tellement grand qu’il faut être à plusieurs pour le faire tourner…  Sur la place les gens se regroupent et dansent en cercle sur des airs traditionnels, ils ont tous les âges et parfois quelques occidentaux se joignent à eux.

 

 

Le « petit Potala »

 

Nous attendons un rayon de soleil pour aller visiter « le petit Potala », le monastère Songzanlin. Environ 600 moines y vivent actuellement, cela en fait l’un des plus importants du Sud-Ouest de la Chine. On est pas à Lhassa mais c’est un peu l’image que j’en ai…

petit potala du yunnan
Le « petit Potala »

 

Nos visages s’éclairent d’un beau sourire lorsque nous retrouvons pour le dîner, Alex et sa compagne, ceux là même que nous avions rencontrés à Yangshuo. Accolades. Alex est photographe, il parcourt le monde à la rencontre des Autres et interviewe les gens sur son passage. Demain c’est notre tour, nous nous sentons un peu fières quand même… La nuit est tombée, pleine lune, Alex nous propose une promenade nocturne jusqu’au petit temple, là haut sur la colline. Nous nous couchons des étoiles dans les yeux…

 

monastère sous les étoiles
Monastère sous les étoiles

 

 

 

Shaxi, paisible contemplation

 

Quelques journées dans ce décor puis nous partons en minibus pour Shaxi. Un peu plus de quatre heures à défiler de la montagne à la plaine, nous arrivons à Shaxi, tout petit village, tellement paisible… Une rue principale où la vie se déroule au rythme des activités de chacun. La place est si tranquille que notre seule occupation est l’observation… On ne se lasse pas de contempler les maisons de bois finement décorées. Audrey est assise aux premières heures du jour nouveau et attend son modèle. Soudain le son des sabots d’un cheval au galop nous averti de l’arrivée imminente de ce fier cavalier qui lance sa monture à travers la place comme s’il poursuivait quelqu’un ou quelque chose… Audrey shoot, j’écris ce petit poème :

 

cavalier chinois
Un cavalier qui surgit hors de Shaxi… court vers l’aventure au galop… tatatinnn…

Se laisser bercer par le temps qui n’existe pas ici

S’asseoir sur une pierre chaude et s’inspirer

de la course des nuages dans l’azur.

Oublier les limites de son esprit

et se fondre dans la vie qui coule sous nos yeux.

Le sourire d’un vieil homme sous son chapeau pointu,

la fierté d’un cavalier au galop dans la lumière.

Une valse de joie dans mon coeur,

la terre tourne aussi.

 

 

 

Kunming, à la recherche d’un livre perdu

 

Après un bon repos à Shaxi la paisible, nous reprenons la route pour la ville de Kunming pour notre dernière étape de ce voyage en Chine. Nous y étions déjà venues quelques jours pour faire nos visas vietnamiens. Comme toutes les grandes villes nous n’en découvrirons qu’une petite partie, suffisante pour s’imprégner de son ambiance dynamique.

Nous nous mettons en quête d’une librairie afin de dégoter un guide de l’Asie. Il semblerait que les chinois ne lisent plus beaucoup sur papier… en tous cas la seule librairie que nous ayons trouvée est fermée. Choux blanc.

Une jeune fille s’approche de nous bien décidée à nous aider. Elle tape sur son téléphone et trois secondes après nous invite à la suivre, elle va nous conduire à une autre librairie…. Nous nous retrouvons au pied d’un immeuble d’une dizaines d’étages, rien n’indique l’existence d’une librairie anglophone mais notre guide insiste, elle s’est renseignée, il faut monter au cinquième. Nous nous laissons faire et nous arrivons dans un couloir, longé de portes de bureaux.

 

A la recherche de la librairie mystérieuse…

 

Franchement je ne sais pas on va trouver une librairie dans ce qui pourrait être une succursale de la sécu mais bon on trouve l’aventure plutôt rigolote et nous continuons…

La jeune fille disparait un instant et revient avec un homme qui tient dans la main la clé des miracles, il ouvre une porte et derrière tatatinnn!!!

Des rangées et des rangées de livres, on se croirait encore une fois dans Indiana Jones quand il rentre…. enfin bon… on ne trouve pas notre guide sur l’asie mais il y a là un nombre impressionnant d’ouvrages bien gardés… Notre attention est attirée par un bruit dans la pièce d’à côté, nous demandons poliment si nous pouvons aller voir… Mais oui c’est bien ce que je pensais, ils jouent au ping pong!!!! Trop heureuse de me confronter à une « vraie » joueuse, je me lance dans l’échange de quelques balles avec une jeune femme décidément bien entrainée!!! Pas une, j’en ai pas mis une!!! C’est quand même en peu frustrant mais tellement drôle. Nous remercions et repartons sans guide de l’Asie, le sourire aux lèvres, ravies d’avoir suivi notre bonne étoile une fois de plus…

Il est tant maintenant de refaire les sacs, une nouvelle destination, un nouveau pays, le Vietnam qui nous attend les bras ouverts.

 

 

Infos pratiques pour un voyage en Chine dans le Yunnan

 

Shangri La

 Un bon restau tibétain : le « Namasté Café »

 Pour aller au « petit Potala » de son vrai nom le monastère de Songzanlin, prendre le bus n°3 (passage toutes les 20 minutes environ, 2RMB A/R ) qui vous déposera au guichet et vous récupérera une fois vos billets en poche (115 RMB) pour vous escorter jusqu’au monastère.

 Pour vous rendre de Shangri La à Shaxi, prendre un mini-bus jusqu’à Jianchuan (2 bus/jour, 48 RMB, 4h30 de trajet) puis une fois arrivé à Jianchuan, un taxi collectif vous conduira à Shaxi (le dernier part à 19h, 13 RMB, 45 minutes)

 

 

drapeaux de prière tibétaine
drapeaux de prière

 

 

Shaxi

Ce n’est pas très chinois mais ce serait dommage de manquer les incroyables pizzas de Hungry Buddha . On en rêve encore…!

Une auberge de jeunesse super sympa pour y passer quelques nuits : Horse pen 46

Si vous le pouvez, passez à Shaxi le vendredi, jour de marché!

Pour rejoindre Kunming, vous devrez repasser par Jianchuan puis prendre un bus qui vous conduira directement à K. (1 bus/jour, 162 RMB, 8h) ou vous pouvez aussi faire le choix d’un stop à Dali (4h, plusieurs bus par jours)

vieille maison à Shaxi
Vieille maison à Shaxi

 

 

Kunming

THE Guest house au top of the top : Mulan Guest house. Seul défaut, un peu excentré, mais croyez nous, ça vaut vraiment la peine!

À visiter : le temple Yuantong (12 RMB) et le centre ville pour un peu de shopping

 Visa vietnamien : très facile à faire, 1 photo, 400 RMB, 1 à 3 jours de délai! Adresse de l’ambassade : là, ça se complique un peu mais bon… 2è étage de l’hôtel international de Kai Wah (oui c’est bizarre mais c’est vrai!) No. 507, HongTa Mansion, 1 No. 155 Beijing Road. Un conseil, demandez à ce qu’on vous l’écrive en chinois… 😉

Pour vous rendre au Vietnam, prenez un bus à destination de Hekou depuis East Station et pensez à reserver votre place à l’avance (149 RMB, 7h de trajet, départ à 8h45 le matin)

 Et si vous avez le temps, vous pouvez vous arrêter à Yuanyang avant de rejoindre le Vietnam, il parait qu’il y a les plus belles rizières du monde!

 

Et si vous n’en avez pas eu assez de votre dose de Chine, les infos pour prolonger votre visa, c’est par là !!!

moine bouddhiste et mini moine
moine bouddhiste et mini moine

 

Il vous manque des infos? Vous en trouverez ici aussi! Il vous semble que l’on a oublié quelque chose ou vous avez des bons plans à partager ? N’hésitez pas à commenter !!!

 

 

Tu as aimé cet article? N'hésite pas à le partager!!!
PARTAGER
Rêves et Sac à Dos est un Blog voyage autour du monde créé par Audrey et Karine. Vous y retrouverez des conseils pour préparer vos voyages et votre tour du monde, des récits, photos et vidéos. Suivez le fil rouge de leur Tour du Monde : "Quel est ton rêve?" à travers les interviews des enfants qu'elles rencontrent sur les 5 continents Rejoignez-nous sur notre profil Google+

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE