Koh Mak, un petit paradis de tranquillité en Thaïlande

Koh Mak ou l'envie d’une île en Thaïlande... (Carnet de voyage et infos pratiques en fin d'article)

La première « difficulté » s’il en est une, est de choisir l’île de vos rêves, de vos envies! Soleil, plage et mer turquoise sont des constantes dans le choix de l’île, ensuite on affine.

On regarde la période à laquelle nous voulons voyager, pleine saison touristique ou basse saison? Le climat peut aussi avoir son importance dans le choix qu’il nous faut faire ainsi que le temps de trajet pour s’y rendre! 

Puis nous devons tenir compte d’où nous arrivons et où nous allons afin d’optimiser les temps de déplacement. Et enfin prendre en considération les désidératas des personnes avec lesquelles nous voyageons, il est évident que nous n’avons pas tous les mêmes envies au même moment! Alors nos envies à nous elles sont simples, complètement nues au soleil… Non je blague… C’est toujours cette même chanson qui me revient en tête lorsque je pense aux cocotiers!

 

ao kao plage koh mak

Envie de farniente, de cocktails au coucher du soleil ou d’une noix de coco fraîchement descendue de l’arbre, sirotée les pieds dans l’eau en ne savourant rien d’autre que l’instant présent!

Après vous pouvez toujours poser votre doigt au hasard sur votre mappemonde ou faire un lancer de fléchette, chacun sa technique! 

Pour nous, l’heureuse élue est Koh Mak dans la province de Trat.  Parce qu’elle est très facile d’accès depuis Bangkok, parce qu’elle est petite et du coup il doit y avoir moins de monde… Parce qu’ensuite nous allons au Cambodge, on sera donc juste en face, même si en vrai il nous faudra repasser par Trat! Koh Mak aussi parce le climat à cette période de l’année (fin juin) est semble-t-il plus favorable que sur les îles de l’ouest. En effet, Koh Mak se situe entre Koh Chang et Koh Kood, au sud-est de la Thaïlande.

koh mak carte

En route vers Koh Mak!

Nous retrouvons la famille à Bangkok. Elle arrivait directement de France tandis que nous revenions d’une jolie parenthèse imprévue, notre séjour à Bagan, en Birmanie où notre vie tournait littéralement autour du soleil.

Après quelques visites et dégustations du meilleur Pad Thaï du monde… (ohhh lala attention je crois que j’ai lancé une polémique là… J’assume… J’ai des vidéos les gars!… Et des recettes! )… Nous mettons le cap sur notre île de rêve! 

Quelques heures de minibus plus tard, nous arrivons à Trat où nous attendons un taxi collectif qui nous déposera à l’embarcadère Laem Ngop. D’ici à notre île de rêve il n’y a pas long, environ 50 minutes de bateau. Youpi! À nous la plage et le sable chaud dans le golfe de Thaïlande!

Comme vous le savez, nous voyageons depuis six mois, à ce stade de notre Tour du Monde, nous commençons à ressentir un peu de fatigue physique. L’idée de ne rien faire dans un très chouette hôtel en bord de mer, jouer aux cartes, se baigner et se balader un peu (quand même…) nous enchante! L’hôtel se révèle conforme à nos attentes, l’endroit parfait pour paresser en sirotant une noix de coco.

De plus, nous sommes totalement hors saison et il n’y a personne! D’ailleurs, je tiens à préciser que si vous y allez à la même période que nous, prévoyez un peu de temps pour votre retour parce que la mer à cette saison est parfois tellement agitée que les bateaux peuvent être annulés!

farniente ile thailande

Mais bon, c’est un détail, qui va se plaindre de rester coincé sur une île de rêve!

Il n’y a personne, ça veut aussi dire que beaucoup d’établissements sont fermés, hôtels, restaurants, centres de plongée, etc. Par contre, vous allez gagner en tranquillité et rassurez-vous, il y a quand même des établissements ouverts…

Revenons à nos moutons cocos… Koh Mak est une île verte, des palmiers à droite et des hévéas à gauche. Pour la plupart, les palmiers sont des palmiers à noix d’arec (bétel) ce qui donnera son nom à l’île puisque « Mak » en Thaï signifie « noix d’arec ». Mais il y a aussi des noix de coco et des ananas!

 

carte touristique koh- mak

 

Koh Mak mesure en gros 7 km sur 6, que nous parcourrons dans tous les sens, les routes sont petites, il n’y a pas de voiture en dehors des taxis qui vont et viennent des embarcadères aux hôtels et des hôtels aux embarcadères. Nous louons donc deux scooters et dès le lendemain de notre arrivée, nous chevauchons nos destriers métalliques pour une épopée fantastique! Nous allons de plages en plages, nous baignons au gré de nos envies. La température de l’eau est d’environ 26° donc vous vous baignez pour barboter dans l’eau et non pour vous rafraîchir hein!

Un programme de détente sous les cocotiers  pour le deuxième jour. Et pis tiens, pour le troisième aussi! En fait, je dis ça, mais c’est pas tout à fait vrai… Nous étions avec Audrey en plein démarchage pour trouver un boulot quelque part pour l’hiver suivant! Eh oui! Le voyage au long cours c’est ça aussi. 

 

sunset koh mak

On s’y fait vite à ce rythme de farniente et de coucher de soleil, cela fait du bien d’être un peu au calme, l’Asie, on adore, mais faut quand même reconnaitre qu’elle est bruyante! Cela fait partie de son charme, cela va s’en dire.

Le parc national marin Mu Koh Chnag est un des plus beaux de Thaïlande à ce que l’on dit, il est constitué d’une cinquantaine d’îles dont Koh Mak. Par conséquent, les activités de prédilection de Koh Mak sont  la plongée sous-marine et le snorkeling. Je veux dire par là « nager avec palmes et tuba ». Si quelqu’un connait le mot en français, je suis preneuse. Il était donc juste impensable de ne pas passer une journée à barboter avec les petits poissons dans une eau cristalline, qui plus est, à 26°… Je sais pas vous, mais moi j’ai tout le temps froid dans l’eau… Allez plouf!

 

snorkelling thailande

Nous bouclâmes notre tour avec BB divers dont une des deux agences se trouve tout près de notre hôtel sur la route principale.

Nous sommes peu nombreux ce matin là et tous un peu excités à l’idée de la journée qui s’annonce! Le bateau toussote et prend le large pour une petite demi-heure avant de nous jeter à l’eau sur notre premier spot!

Là je tiens à préciser que « l’eau », bah c’est pas vraiment notre truc… Enfin je veux dire que là, se jeter dans toute cette eau, même si elle est cristalline, ben on a un peu peur avec Audrey… Mais on y va quand même… À la une, à la deux… Spalf! Oui c’était moi ça dans toute sa grâce! Pas de panique, tout le monde est là, on met le masque, on ne pense pas à dessous et ça ira très bien. Je règle la caméra bien sûr et hop c’est parti! Nous resterons une bonne heure sur ce site absolument magnifique. C’est en fait un gros rocher dont nous faisons le tour… Comme je vous l’ai dit, nous n’avons pas beaucoup d’expérience en la matière alors du coup pour nous c’est complètement fou! Tant de poissons en même temps, là, tout près, d’ailleurs si près que l’espace d’une seconde, j’ai l’impression d’être dans un grand aquarium…

Sourire aux lèvres, nous remontons sur le bateau pour nous rendre au second spot, la plage de Koh Rang, pour le déjeuner et la sieste.

 

koh rang thailande

La carte postale parfaite, les cocotiers, la forêt derrière, pas d’habitation, d’ailleurs l’île est inhabitée, la mer plus bleue que bleue, le sable plus blanc que blanc, bref tout ce qu’on attend d’une île de rêve!

Cela dit, je ne peux m’empêcher de penser à cet endroit en pleine saison touristique, ça ne  doit pas quand même être la même! Mais bon, fermez les yeux et imaginez un peu! Sur la plage coco câline… sur la plage coco…

Le retour sera, comment dire, olé olé, une heure dans les vagues à se demander si elles ne vont pas finir par nous engloutir. Le capitaine contrôle apparemment la situation et nous arrivons à bon port sains et saufs. Juste un peu pâle…

reves et sac a dos koh mak

 

Demain c’est déjà le départ, aussi nous décidons de dîner au restaurant du Monkey resort avant de rentrer à pied par la plage à notre hôtel. Nous sommes installées sur la plage, et dans le calme du soir, nous assistons au bal des crabes qui sortent peu à peu de leur trou lorsque la mer se retire et replongent dans le sable à toute vitesse lorsque la nouvelle vague arrive.

Le lendemain, nous faisons route en sens inverse jusqu’à la station de train de Trat où nous déposerons la famille dans un bus pour Bangkok et nous en prendrons un autre pour Cham Yem, le poste-frontière d’entrée au Cambodge, pour de nouvelles aventures.

Si comme nous vous recherchez le calme et la détente, de beaux sites de plongée, une eau cristalline et pas trop de touristes, alors Koh Mak se révèle être un choix de marque. De plus l’île semble tournée vers un tourisme « vert ». Les autorités encouragent les initiatives en rapport avec la protection de l’environnement et il n’existe sur l’île qu’un seul building de plus de trois étages! 

Koh Mak, infos pratiques

Les Plages

Elles sont toutes belles je dirai, encore que certaines sont moins entretenues que d’autres, mais encore une fois je suppose que cela a à voir avec le fait que nous sommes en basse saison.

Nous avons retenu :

Ao Kao ( celle de notre hôtel), la plus grande

Ao Suan Yai

Laem Son, la plage où les locaux aiment à faire un barbecue

Ao Tann, mangrove et plage font des décors de fous

À chacun de trouver sa plage de rêve, l’île est tellement petite que vous devriez pouvoir toutes les voir.

Transports

Depuis Bangkok jusqu’à l’embarcadère Laem Ngop : en minibus environ 5 h de route et 600 baths/personne. Nous avions réservé le minibus avec notre hôtel où il est venu nous chercher et nous a déposées à Trat. De là, nous avons pris un taxi qui nous a déposé à Laem Ngop.

De Laem Ngop à Koh Mak :

Speed boat : 50 minutes 450 baths/pers il existe aussi un ferry qui traverse en 3 heures. Hors saison, bien se renseigner parce qu’il y a moins de bateaux et certains peuvent être annulés pour cause de mauvais temps. 

Arrivé à Koh Mak :

Soit, vous avez réservé votre hôtel en ligne et ils viendront vous chercher, vous n’avez plus qu’à les attendre.

Soit, vous n’avez pas réservé, et vous partez à pied à la recherche de votre établissement de rêve. Ou bien, vous tentez de partir avec le premier taxi qui arrive, en basse saison, ça peut sûrement le faire.

Location de scoot sur l’île : environ 200bts par jour

Logement

Nous avons séjourné au Ao Kao white sand beach qui offre un rapport qualité-prix vraiment sympa. Le personnel était aux petits soins avec nous et la plage est juste sublime!

Divers

Attention : ne faites pas la sieste sous les cocotiers, les chutes de cocos sont fréquentes et fatales!

Attention : aux méduses! Il n’y en avait pas lorsque nous y étions, mais certaines sont venimeuses, alors renseignez-vous!

Attention : aux mouches ou puces de sable (sandfly), ça gratte fort!  De l’huile de coco sur le corps semble une bonne protection!

Restaurants

Nous avons souvent mangé au restaurant de l’hôtel qui est franchement pas mal, même si en basse saison, il ne propose que peu de choix.

Le top était sans conteste : le Food Art Hut pour le lieu et la nourriture

Koh Mak seafood : je ne garde pas un souvenir impérissable de la nourriture proposée, en revanche l’endroit est sympa et c’est, parait-il, là-bas que l’on peut voir des tortues!

plage de reve thailande

Vous connaissiez Koh Mak ? Ça vous tente??? N'hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires et à nous donner vos impression!!!

Rêves et Sac à Dos est un Blog voyage autour du monde créé par Audrey et Karine. Vous y retrouverez des conseils pour préparer vos voyages et votre tour du monde, des récits, photos et vidéos. Suivez le fil rouge de leur Tour du Monde : "Quel est ton rêve?" à travers les interviews des enfants qu'elles rencontrent sur les 5 continents Rejoignez-nous sur notre profil Google+

3 Commentaires

  1. Au Québec, on dit plongée en apnée au lieu de snorkeling. Je lis avec intérêt votre blogue, car notre destination Asie-Inde pour novembre n’est pas encore choisie. Merci du partage.

    • Bonjour Michèle! Merci pour la précision et pour votre gentil commentaire 🙂
      Si vous avez des questions quant à votre prochain voyage, n’hésitez pas 🙂

  2. Salut,
    On vient de tomber sur votre blog. On prépare un petit voyage en famille (2 ados) en Thaïlande et on se demandait vraiment sur quel petit coin on allait poser nos pénates pour décanter. Le côté plage du voyage devrait avoir lieu à la toute fin juin-tout début juillet. En fait, on cherchait à allier plage-détente et plongée en apnée (lire la réponse de Michèle ci-haut!), voire initiation à la plongée véritable (masque, bonbonne, et tout).
    Au total, on a environ une semaine à passer à mariner dans la flotte avant de passer au Cambodge (Siem Reap… vous semblez avoir fait le même trajet… si vous aviez des précisions à donner à ce sujet, on serait preneur). On pensait soit aller vers Ko Tao (plus pour la plongée) ou encore se faire un petit itinéraire entre Koh Chang, Koh Mak, Koh Wai et Koh Kut (probablement pas tous ces lieux, mais 2 ou 3 à raison de 2-3 jours à chaque endroit).
    Bref, tout commentaire qui nous aiderait à choisir (vous semblez avoir été pendant la même période que nous, on hésitait pour la plongée) serait apprécié…
    Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.